XALT Energy fournira les batteries au premier ferry électrique de Nouvelle-Zélande

Capable d’embarquer jusqu’à 135 passagers, le premier traversier électrique de Nouvelle-Zélande fera appel à des batteries issues de XALT Energy.

Dans le domaine du transport maritime de voyageurs, les projets électriques se multiplient un peu partout dans le monde. En Nouvelle-Zélande, l’opérateur « East by West Ferries » a sélectionné XALT Energy pour équiper en batteries son tout premier ferry électrique.

Entreprise d’origine américaine, XALT Energy assurera la fourniture de 72 batteries à refroidissement liquide. Totalisant 550 kWh de capacité, celles-ci seront réparties dans deux salles interconnectées et serviront à alimenter deux moteurs électriques. C’est McKay, un groupe spécialisé dans l’ingénierie électrique et les projets autour du transport durable, qui sera chargé de l’intégration du système.

Long de 19 mètres, ce premier ferry électrique néo-zélandais pourra embarquer jusqu’à 135 passagers. Doté d’une coque allégée, il offrira une vitesse de fonctionnement de 20 nœuds et disposera d’une autonomie d’une heure. Les opérations de ravitaillement seront réalisées lors des phases de montée/descente des passagers. Opéré à Auckland, il assurera la liaison entre la jetée de Queens Wharf et celle de Days Bay. Il réalisera environ 9 rotations par jour par jour.

Dans le domaine maritime, XALT Energy n’en est pas à son premier contrat. Fin 2020, l’entreprise avait été sélectionnée par ABB Marine & Ports pour fournir les systèmes batteries de deux ferries hybrides destinés à la compagnie britannique P&O.


XALT Energy, Nouvelle-Zélande,

Partager cette actualité