Torqeedo équipe le premier catamaran electro-solaire d’Espagne

Récemment lancé sur la côte méditerranéenne espagnole, l’Ecocat fait appel à une motorisation fournie par l’équipementier allemand Torqeedo.
 
Capable d’embarquer jusqu’à 120 passagers, l’Ecocat est présenté comme le premier catamaran électro-solaire d’Espagne. Long de 18 mètres et construit par le chantier naval Metaltec, il puise son énergie de 120 panneaux solaires intégrés sur son toit. Afin de maximiser la surface solaire utilisable et collecter davantage d’énergie, Metaltec a conçu un système d’ailes rétractables.
 
Le système de propulsion se compose de deux moteurs électriques Torqeedo Deep Blue de 50 kW, soit 100 kW au total, alimentés par huit batteries lithium-ion de 30,5 kWh, quatre dans chaque coque, issues de la technologie « i » de BMW. Pour éviter tout risque de surchauffe dans un climat relativement chaud, Torqeedo a conçu un système de « chambre froide » permettant de maintenir les batteries à température. Un travail réalisé en commun par les ingénieurs de Torqeedo et Metaltec puisqu’il fallait également intégrer la recharge via les panneaux solaires.
 
Doté d’une vitesse maximale de 9,7 noeuds (18 km / h) et d’une vitesse de croisière de 7 noeuds (13 km / h), l’Ecocat dispose de huit heures d’autonomie sans soleil. A l’usage, l’opérateur prévoit de réaliser quotidiennement six trajets de 13 kilomètres.
 
« Le système d'alimentation tout électrique d'ECOCAT offrira des coûts d'exploitation nettement inférieurs à ceux des moteurs à combustion interne, une maintenance réduite et une batterie longue durée », promet Enrique Arriola, PDG de Metaltec Naval.
 
Pour plus d’information, retrouvez ci-dessous la vidéo de présentation du bateau.



Ecocat, Torqeedo, Metaltec, Espagne,

Pour plus d'information

Partager cette actualité