Le français Temo lance la commercialisation de sa rame électrique

Révélée fin 2019 lors du salon Nautic, l’étrange godille électrique de Temo est désormais commercialisée sur le marché.

Destinée à électrifier les petites annexes de bateaux, la solution mise au point par TEMO est aussi simple qu’ingénieuse. Imaginé comme une rame électrique, le système intègre à la fois le moteur, la batterie et l’unité de contrôle. Le tout ne pèse que 5 kilos et ne nécessite pas d’équipement particulier.

Capable de propulser un voilier jusqu’à 500 kg ou une annexe de 3 mètres avec trois passagers, le système de TEMO embarque un moteur de 400 watts et offre une puissance propulsive de 200 watts. En matière d’autonomie, le jeune fabriquant revendique jusqu’à 1h30 avec une charge.

Un prix léger

Ergonomique, la godille électrique de TEMO est télescopique (130 à 170 cm). Elle est vendue avec une housse pour être facilement transportée.

Industrialisé du côté de Carquefou, en Loire-Atlantique, le système de TEMO est actuellement proposé au prix de 1450 €.


TEMO,

Partager cette actualité