TEMO : une godille électrique pour les annexes de bateaux

Développée par la start-up nantaise TEMO et présentée en décembre dernier lors du salon Nautic, ce concept de godille électrique se révèle à la fois simple et efficace.
 
Véritable alternative au classique moteur électrique, le dispositif mis au point par TEMO offre de nombreux avantages. A la fois léger et compact, il ne pèse que 4,4 kilos et se règle en longueur pour mieux s’adapter aux différents types d’embarcations.
 
Principalement destinée au marché des annexes, la godille électrique de TEMO développe jusqu’à 500 watts de puissance, soit l’équivalent de 1,5 chevaux. En matière de performances, la startup annonce une autonomie variant de 40 à 80 minutes pour une vitesse maximale allant de 2 à 3 nœuds avec trois personnes à bord. Une autonomie qu’il sera possible de doubler en embarquant une seconde batterie externe.
 
Vainqueur du concours innovation du salon Nautic, TEMO a d’ores et déjà enregistré ses premières commandes. Visant un objectif de 500 ventes sur sa première année pleine, la startup compte rapidement monter en puissance pour atteindre 10.000 unités d’ici cinq ans.
 
Pour convaincre les acheteurs, TEMO casse les prix de ses premières unités avec un tarif annoncé à 1000 euros. Limité aux 100 premières unités vendues, celui-ci passera ensuite à 1500 euros.

Pour plus d'information, retrouvez ci-dessous l'interview vidéo d'Alexandre SEUX, concepteur de TEMO.


TEMO, France,

Partager cette actualité