Un système de charge par induction pour les ferries électriques

Capable d’atteinte des puissances de charge allant jusqu’à 100 kW, cette technologie est actuellement déployée dans le cadre d’un projet pilote en Norvège.

Mise au point par la société allemande IPT Technology, ce système de charge par induction équipe un ferry électrique assurant la liaison entre différents quartiers de la ville de Fredrikstad, au sud de la Norvège. Une technologie privilégiée en raison de l’exploitation du navire. Long de 15 mètres et capable d’accueillir jusqu’à 50 passagers, ce dernier est en service 24h/24 et 7j/7. Une configuration qui exclue de longues pauses pour la recharge et le recourt à un branchement classique, peu pratique à utiliser compte tenu de la brièveté des arrêts.

Processus court

Au final, le dispositif de charge par induction est utilisé lorsque les passagers montent et descendent du ferry sur plusieurs arrêts situés tout au long du parcours. En moyenne, ces arrêts ne durent que 112 secondes et permettent de récupérer environ 2 kWh. De quoi maintenir continuellement le niveau de charge à 72 % selon l'entreprise.

Un marché prometteur

Si IPT propose également sa technologie de charge par induction sur les bus et les voitures, elle considère l’application lié aux ferries comme un levier de croissance majeur.

« Encore à ses balbutiements en matière d’électromobilité, le secteur du transport maritime a un énorme potentiel de croissance » souligne l’entreprise qui liste les nombreux avantages de sa solution. Eliminant le risque d’infiltration d’eau dans les connecteurs, le système est également annoncé comme « extrêmement fiable dans les climats marins difficiles » et notamment en Norvège où il ne craint ni la glace, ni la neige…



IPT Technology, Norvège,

Partager cette actualité