Stena Line compte exploiter deux ferries électriques dans la mer Baltique

D’ici à 2030, la compagnie maritime Stena Line prévoit d’exploiter deux navires électriques pour assurer la liaison Göteborg-Frederikshavn. Le premier des deux ferries électriques devrait être commandé d'ici 2025 au plus tard.

D'une longueur d'environ 200 mètres, le Stena Elektra sera capable d’accueillir 1 000 passagers. Il devrait embarquer une capacité batteries de 60 à 70 MWh. Une quantité d’énergie suffisante pour parcourir les 50 milles marins séparant Göteborg, sur la côte ouest de la Suède, et Frederikshavn, au nord du Danemark. Les batteries sont chargées pendant que le navire est au port.

Les spécifications exactes du navire devraient être officialisées à horizon 2024, soit un an avant que la commande ne soit officiellement passée. Afin d'élargir encore l’autonomie, Stena Line examine actuellement également des combinaisons possibles avec d'autres énergies alternatives, telles que les piles à combustible, l'hydrogène et le bio-méthanol. 

« L'électrification du transport maritime ne fait que commencer.Nous voyons un grand potentiel dans le futur transport maritime à courte distance pour les hybrides à batterie et les navires entièrement alimentés par batterie » a déclaré Niclas Mårtensson, PDG de Stena Line. 

A noter que ce projet n'est pas le premier de Stena Line dans le domaine du bateau électrique. En 2018, l'entreprise annonçait déjà vouloir électrifier le Sten Juutlandic en l'équipant d'une batterie de 1 MWh.


Stena Line,

Partager cette actualité