Des piles à combustible Toyota pour les bateaux à hydrogène de Yanmar

Issues de la Toyota Mirai, ces piles à combustible serviront à équiper les futurs navires de plaisance du constructeur japonais.
 
Plutôt que d’engager de coûteux travaux de R&D, le constructeur naval japonais Yanmar a choisi la voie de la simplicité en signant un protocole d’accord avec Toyota Motor Corporation pour développer sa future gamme de bateaux à hydrogène.
 
En pratique, Yanmar va pouvoir récupérer les différents éléments embarqués à bord de la Toyota Mirai, notamment les réservoirs et la pile à combustible, pour équiper ses navires. Une façon de gagner un temps précieux sur le développement. En matière de calendrier, le premier bateau équipé devrait être présenté en fin d’année et entamer ses tests dans la foulée.
 
Pour Toyota, ce partenariat montre une nouvelle fois la modularité de sa technologie hydrogène. Dans le domaine nautique, il s’agit de la seconde collaboration du constructeur nippon après celle annoncée en début d'année avec Energy Observer.


Yanmar, Toyota,

Partager cette actualité