Norvège : le premier navire hybride d'Hurtigruten entame son voyage inaugural

En partie alimenté par des batteries lithium-ion, le premier navire hybride de la compagnie Hurtigruten vient d’entamer son voyage inaugural en direction de l’Antarctique.

Capable d’accueillir plus de 500 passagers et long de 140 mètres, ce navire hybride permet d’économiser environ 20 % de carburant par rapport à un navire a motorisation classique.

« Le système est conçu pour absorber l’énergie excessive des moteurs et la mettre dans la batterie lorsque le navire n’en a pas besoin, et la réintroduire dans le moteur lorsque le temps est venu » résume la compagnie norvégienne qui exploite des lignes de croisière le long des fjords du pays et dans l’Arctique.

Baptisé MS Roald Amundsen, il rend hommage à Roald Amundsen, l’explorateur polaire norvégien qui conduisit notamment la première expédition jusqu’au Pôle Sud.

Jusqu’à une heure d’autonomie électrique

Alimenté par quatre moteurs diesel Bergen d'une capacité de 4.830 chevaux construits par Rolls-Royce, le MS Roald Amundsen fait appel à deux blocs batteries de 627 kWh et autorise une vitesse moyenne de 15 nœuds.

Si les conditions en mer sont bonnes, le système électrique pourrait agir seul pendant une heure environ détaille la compagnie. Un navire dont le mode de propulsion est loin d’être la seule caractéristique écologique. A bord, l’eau servant à refroidir les moteurs est réutilisée en cuisine et pour douches tandis que l’eau sera réchauffée grâce aux gaz d’échappement du navire.  


Hurtigruten, Norvège,

Partager cette actualité