La Norvège lance le bateau-cargo électrique autonome au monde

Electrique et autonome, le porte-container Yara Birkeland est entré en activité il y a quelques semaines. Une première mondiale !

Initié en 2017, le bateau cargo électrique de Yara est enfin opérationnel. Avec un an de retard sur le calendrier prévu, le Yara Birkeland est désormais prêt à prendre le large.

Né d’un partenariat entre Yara International, Kongsberg Maritime et le constructeur naval Vard, le Yara Birkeland affiche près de 80 80 mètres en longueur et 12 mètres en largeur. Il est en mesure de transporter une centaine de containers.

7 MWh de batteries

Animé par une motorisation électrique de 3 MW et alimenté par un gigantesque pack de batteries de 7 MWh, ce bateau cargo électrique a la particularité d’être autonome. Fonctionnant sans équipage, il longera les côtes norvégiennes pour relier différents sites de Yara sur une distance de 22 miles.

Doté d’une capacité équivalent à 1 000 voitures, le Yara Birkeland peut grimper jusqu’à 13 nœuds (24 km/h). Pour consommer moins d’énergie, sa vitesse de croisière est limitée à 6 nœuds. Bien plus rapide qu’un transport par la route, il permettra de faire l’économie de quelque 40 000 trajets de camion chaque année.


Partager cette actualité