Naviwatt en charge de la remotorisation de la péniche Sans-Souci

Authentique péniche navigante datant de 1937, la « Sans Souci » va prochainement passer à l’électrique. C’est l’entreprise Naviwatt qui a été sélectionnée par la Communauté Portuaire de Paris pour remotoriser le navire.

La péniche Sans-Souci va bientôt passer à l’électrique et c’est Naviwatt qui a été choisi pour étudier la remotorisation du navire.

« La démarche consistait à proposer des solutions et différents scénarios pour une navigation en configuration zéro émission (100% électrique) du bateau, ce qui lui donnera l’avantage d’être précurseur en la matière » explique Naviwatt sur ses réseaux sociaux.

Pour mieux mesurer le dimensionnement des batteries et de la motorisation, un bilan des besoins énergétiques a été réalisé par le système EFM_Naviwatt. Sur plusieurs journées de fonctionnement type, un appareillage a permis de récolter l’ensemble des données d’utilisation du navire, aujourd’hui exploité par Les Péniches de Paris.

Suite à cette pré-étude, Naviwatt a été sélectionnée pour réaliser l’étude détaillée du navire, y compris sa conformité au règlement ESTRIN 2021. « Le cahier des charges exige une navigation avec passagers 100% électrique dans Paris et l’utilisation de batteries automobile de seconde vie » résume Naviwatt.

Un bateau chargé d’histoire

Authentique péniche navigante datant de 1937, la Sans Souci a été entièrement rénovée en 2016. Construite à l’origine pour approvisionner la capitale en farine et en blé depuis Le Havre, elle a été transformée en bateau de croisière en 1988.

Nommée Sans-Souci en hommage au rôle de Romy Schneider dans le film « La Passante du Sans Souci », la péniche peut accueillir jusqu'à 72 personnes en repas assis et 120 personnes en cocktail. Elle effectue en moyenne 130 croisières par an.


Naviwatt, Paris, France,

Pour plus d'information

Partager cette actualité