​Lorient : un second bateau électrique pour 2020

Lorient Agglomération vient de lancer un appel d’offres pour l’acquisition d’un second bateau électrique dédié au transport de passagers et doté d'une capacité de 200 places. Mise en service prévue à l’horizon 2020.

Validée à la mi-avril par le Conseil Communautaire, l’acquisition d’un deuxième bateau électrique passe désormais à une phase plus opérationnelle avec le lancement officiel d’un appel d’offres.  
 
Appelé à remplacer le Tanguethen, ce nouveau navire opérera sur la ligne 11 qui assure la liaison entre Lorient port de pêche-Port-Louis La Pointe. Capable d’accueillir 200 passagers, il devra réaliser 28 rotations quotidiennes, de 5h30 à 20h10.

Si ce second navire pourrait s’inspirer d’une partie des caractéristiques de l’Ar Vag Treda, en activité depuis 2013 (photo en tête d'article), ses performances devront aller au-delà de celles de son grand frère. Dans son appel d’offres, Lorient Agglomération préconise une autonomie plus importante, une rapidité de charge améliorée et de meilleurs espaces de rangement pour les vélos. Le cahier des charges de la collectivité impose également l’utilisation de matériaux recyclables, un accès pour les personnes à mobilité réduite et des conditions d’accostage optimisées. Le système de charge devra également être compatible avec celui déjà utilisé pour le premier bateau.

Exploité par le réseau des transports collectifs urbains de Lorient Agglomération, ce deuxième bateau électrique représente un coût global de 3.5 millions d’euros. Sa livraison est attendue en 2020, date à laquelle il sera officiellement baptisé.

Pour en savoir plus, retrouvez l’intégralité des informations liées à cet appel d’offres dans notre espace membres.La date limite de réponse est fixée au 9 juillet 2018.


Lorient, France,

Partager cette actualité