​Lorient agglomération investit dans le bateau à hydrogène

Ce lundi 20 avril en conseil communautaire, l’agglomération de Lorient a validé un investissement de 5 millions d’euros pour lancer la construction d’un premier bateau à hydrogène. Un second pourrait également être remotorisé.
 
Aujourd’hui composée de 5 navires, la flotte de bateau-bus de l’agglomération de Lorient s’inscrit comme une offre de transport public à part entière. Complémentaire au réseau de bus, elle a assuré en 2019 le transport de 900 000 passagers. Dans le cadre de son plan de renouvellement, l’agglomération travaille sur deux projets autour de l’hydrogène.
 
Le premier concerne la remotorisation de l’Ar Vag Tredan, un modèle 100 % électrique aujourd’hui immobilisé. « Une étude est en cours, indique-t-on au sein de Lorient Agglomération, afin de déterminer s'il fonctionnera au gaz naturel compressé ou à l'hydrogène » fait savoir l’agglomération qui évalue le coût du projet à 2 millions d’euros.
 
Le second porte sur la construction d’un nouveau navire. Destiné à l’exploitation quotidienne de lignes de transport sur la Rade de Lorient, celui-ci représente un investissement de 5 millions d’euros. « Il devra répondre aux exigences de qualité liées à la mise en œuvre d’un service public de transport, tout en offrant une souplesse d’usage permettant son affectation sur les trois lignes régulières » explique l’agglomération qui indique travailler avec les élus pour élaborer un cahier des charges.


Lorient, France,

Partager cette actualité