Hydrogène : Mincatec associé au projet BARGE pour les JO 2024

Présenté comme le premier centre d’art itinérant à propulsion hydrogène, le projet BARGE associe Mincatec et l’association Dans le Sens de Barge. Il sera mis en service à l’occasion des J.O 2024.
 
Porté depuis 2014 par l’association Dans le Sens de Barge, le projet BARGE consiste en la création d’un espace culturel navigant le long de la Seine et ses affluents, des confins de l’Ile-de-France au Havre. L’ambition de BARGE est non seulement d’offrir, dès 2024, un lieu hors du commun pour l’art, mais aussi de mettre en avant des actions transversales dans une nouvelle logique de territorialité, au-delà des frontières administratives.
 
 À travers cette itinérance, le souhait est de créer une nouvelle dynamique de diffusion artistique, des rencontres multidisciplinaires et inédites. Ainsi, en navigation, l’embarcation sera un espace de production et de réflexion pour artistes et chercheurs. À quai, elle sera un espace ouvert qui se déploie sur les bords de Seine. Les contenus réalisés en mobilité seront alors restitués aux riverains du fleuve, sous forme de séminaires, ateliers et expositions.
 

Hydrogène basse pression

Conçue par l’architecte naval Pierre Delion, cette embarcation sera un démonstrateur opérationnel fonctionnant à l’hydrogène. Une première sur l’axe Seine !

L’intégration technique sera réalisée par Mincatec, société de conseil en Ingénierie spécialiste de la mobilité et de l’énergie. Pour l’embarcation BARGE, le stockage de l’hydrogène se fera dans les réservoirs basse pression développés et fabriqués par l’entreprise, et utilisera une pile à combustible pour alimenter les moteurs électriques de propulsion, ou recharger le pack batteries.

Le dimensionnement sera défini aussi en fonction des énergies nécessaires aux déplacements et à bord, pour les événements. La génération de chaleur provenant des réservoirs basse pression et de la PAC sera utilisée pour d’autres usages dans la barge (cogénération). L’ensemble sera supervisé par le système de contrôle et de gestion d’énergie de Mincatec.

Sans nécessiter de coûteuses stations haute pression La recharge des réservoirs d’hydrogène sera indépendante (pas besoin de station haute pression) et possible tout le long de la Seine à quai.
L’avant-projet définitif sera officiellement présenté fin 2021.

Calendrier de mise en oeuvre du projet

  • 2014 : création de l’association Dans le Sens de Barge
  • Novembre 2017 : rendu de l’étude de faisabilité
  • Octobre 2020 : Avant-projet sommaire
  • Décembre 2021 : Avant-projet définitif
  • Juin 2024 : Livraison

Pour plus d'information

Partager cette actualité