Un bateau-taxi à hydrogène bientôt expérimenté à Rotterdam

Regroupant plusieurs experts du domaine, le projet SWIM vise à développer un premier prototype de bateau-taxi à hydrogène. Appelé à rejoindre la flotte de Watertaxi Rotterdam, celui-ci devrait être mis à l’eau en 2021.

Réunissant Enviu, Wattertaxi Rotterdam, Flying Fish et ZEPP Solutions, le projet SWIM vise à explorer l’utilisation de la pile à combustible dans le domaine du bateau-taxi à travers la réalisation d’un premier prototype.

Selon le calendrier annoncé par les différents partenaires, le système à hydrogène sera finalisé courant 2020 avant d’être intégré sur un navire pour être en 2021. Si les caractéristiques de ce prototype de bateau-taxi à hydrogène n’ont pas été annoncées à ce stade, ses performances devraient égaler voire dépasser celles des modèles thermiques conventionnels.

"Nous allons démontrer que l'hydrogène vert peut déjà être utilisé de manière opérationnelle dans le secteur maritime" a précisé Tim van Vrijaldenhoven qui assure la coordination du projet SWIM.

Station hydrogène

« Les tentatives précédentes ont fonctionné techniquement, mais n'étaient pas prêtes pour le marché en raison d'un manque d'infrastructure » explique le coordinateur du projet SWIM.

Le déploiement de ce premier bateau-taxi à hydrogène sera ainsi associé à l’installation d’une station d’avitaillement. Accessible depuis la terre et l’eau, celle-ci couvrira les besoins du projet mais aussi ceux d’autres acteurs intéressés par la mobilité hydrogène.


SWIM, Rotterdam, Pays-Bas,

Partager cette actualité