Alternatives Energies va équiper le futur navire à hydrogène du Lycée de Bastia

Lauréat de l’appel à projet de France AgriMer en 2021, le Lycée Maritime et Aquacole de Bastia a sélectionné, dans le cadre d’un appel d’offres public, le consortium porté par le cabinet d'architecture MAURIC, avec le chantier naval Gatto de Martigues, Alternatives Energies et EODev, pour la construction de son futur navire à hydrogène.

Attendu en 2024, le navire à hydrogène s’inscrit dans le cadre d’un plan d’amélioration des outils pédagogiques du Lycée. Équipé d’une configuration « zéro émission », il servira à former les étudiants aux métiers de la pêche.

« C’est un navire zéro pollution et zéro émission pour aussi former les élèves à être des ambassadeurs de la transition écologique », résume Julien Cometto, directeur adjoint du Lycée Maritime.

Financé à hauteur de 4 millions par le plan France Relance, ce navire de 20 mètres pourra accueillir jusqu’à 12 passagers et deux membres d’équipage. Le développement sera coordonné par le cabinet Mauric en lien avec les chantiers navals Gatto. Spécialiste des systèmes de propulsion zéro émission, Alternatives Energies travaillera aux côtés d’EODev qui fournira deux groupes électro-hydrogène REXH2® de 70 kW chacun.

12 heures d’autonomie

Si tous les détails techniques du navire n’ont pas encore été révélés, on sait qu’il sera équipé de deux packs de batteries et de neuf réservoirs stockant l’hydrogène à 350 bars directement installés sur le pont.

En matière de performances, le système sera optimisé pour opérer à 8 nœuds pendant plus de 12 heures sans interruption. Il pourra atteindre jusqu’à 12 nœuds de vitesse maximale.

« Ce navire, c’est le Graal pour les élèves et les enseignants », s’enthousiasme Jean-Jacques Riutort, professeur spécialisé en pêche.


Alternative Energies, EODev,

Pour plus d'information

Partager cette actualité