YESS : un nouveau navire 100 % électrique pour la Seine

Alors que nous évoquions il y a quelques jours le projet de bateau électrique du chef Alain Ducasse, Didier Spade annonce la construction d’un nouveau navire 100 % électrique pour la Seine. Mise à l’eau annoncée pour 2019.
 
Développé pour le compte de Paris Yatch Marina, ce nouveau bateau électrique entamera sa construction début décembre au chantier naval Vandenbossche de Villeneuve-la-Garenne, dans les Hauts-de-Seine.
 
Baptisé YESS, pour Yacht Electrique Sur Seine, ce futur bateau zéro émission pourra accueillir jusqu’à 80 passagers. Long de 33 mètres, il sera doté de batteries lithium-ion qui assureront à la fois le ravitaillement des équipements à bord et l’alimentation du système de propulsion composé d’un moteur électrique et de propulseurs fournis par Hydro Armor. Une motorisation 100 % électrique à laquelle sera tout de même associée à une propulsion auxiliaire classique qui servira de système de secours en cas de défaillance du moteur électrique.
 
Doté de trois heures d’autonomie, le YESS pourra être rechargé à quai où directement à bord grâce à l’utilisation des énergies renouvelables. « Jusqu’à 30% de la recharge pourra s’effectuer avec des dispositifs de production électrique intégrés au bateau grâce notamment au photovoltaïque et à l’éolien » note le site internet de l’initiative.
 
En termes d’usage, le YESS sera essentiellement destiné à des croisières évènementielles. Il pourra également être utilisé dans une application « Yatch » avec de petits groupes de 10 personnes.

« Aujourd’hui, la technologie disponible permet de remplir pleinement le cahier des charges d’un bateau électrique de taille intermédiaire destiné aux croisières parisiennes ; notre but est de démontrer la fiabilité, la sécurité et l’autonomie du dispositif électrique afin d’inciter les armateurs à opter pour ce type de propulsion quand leur activité le leur permet » souligne Didier Spade qui a fait appel aux cabinets Romain Scolari Design et Arva Architecture pour dessiner le navire.
 
Lancement officiel prévu pour fin 2019…

Partager cette actualité