A Rouen, la navette fluviale électrique entre en service

100 % électrique et en partie alimentée par 50 m² de panneaux solaires installés sur son toit, la nouvelle navette fluviale de Rouen a été inaugurée ce lundi 15 juillet.

Destinée à relier le pont Guillaume et le pont Flaubert, de part et d’autre de la Seine, cette navette fluviale électrique offre jusqu’à 9 heures d’autonomie. L’initiative est portée par la Métropole, Transdev Rouen et l’Union portuaire rouennaise, avec le soutien du Grand port maritime de Rouen et d’Engie.

Baptisée Felix De Azara, cette navette sera expérimentée jusqu’à la mi-novembre par la Métropole Rouen Normandie qui souhaite évaluer en conditions réelles d’utilisation les performances de la technologie.

Au total, 60 personnes assises peuvent embarquer à bord de l’embarcation, également capable d’accueillir quelques vélos. Pendant la durée de l’expérimentation, elle assurera des traversées en continu durant les heures de pointe du lundi au vendredi sur trois principaux créneaux horaires : 7h30 - 9h30, 11h30 - 14h30 et 16h30 - 19h. Les samedis, dimanches et jours fériés, elle fonctionnera en continu de 10h à 18h. Sur toute la durée de l’expérimentation, son utilisation est gratuite pour les usagers. 

Pour la Métropole de Rouen, qui songe également à installer une simple passerelle pour relier les deux ponts, le coût de cette expérimentation s’élève à 150.000 euros.


Rouen, France,

Partager cette actualité