La région Auvergne-Rhône-Alpes commande un bateau à hydrogène à Seabubble

Testé il y a trois ans sur la Confluence, le Seabubble sera bientôt de retour à Lyon grâce à une commande portée par la région Auvergne-Rhône-Alpes.

1er Vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Etienne Blanc a officiellement confirmé l’information sur Twitter. Prévu à Lyon, ce futur navire assurera le transport de voyageurs et sera alimenté par une pile à combustible. A ce stade, les caractéristiques de l’engin ne sont pas connues.
 

Un carnet de commande bien rempli

La région Auvergne-Rhône-Alpes n’est pas la seule à s’intéresser aux engins de Seabubble. Fondateur de la société, Alain Thébault a fait un état des lieux des commandes dans un tweet publié le 14 mai dernier.
 
En dehors de Lyon, d’autres exemplaires sont prévus à Cassis (2), Paris (3) et Nantes (4). En Suisse, la ville de Genève a également passé commande de cinq unités.

🗣La Région @auvergnerhalpes n°1 de la filière hydrogène en 🇫🇷 s’engage aux côtés de @SeaBubbles et commande le 1er bateau 100% hydrogène, 0 bruit, 0 vague, 0 émission, à titre de démonstrateur pr accompagner le secteur ➡️ la mobilité hydrogène sur les fleuves c’est maintenant ! https://t.co/12zenz94Eu

— Etienne BLANC (@blanc_etienne) May 14, 2020


Seabubble, Lyon, France,

Pour plus d'information

Partager cette actualité