​Un premier chalutier hybride mis à l'eau en Bretagne

Animé par une motorisation diesel électrique, le chalutier hybride « Blue Wave » vient d’entamer ses premiers tests au port du Guilvinec, dans le département du Finistère.

Long de 22 m et large de 6,90 m, le « Blue Wave » est présenté comme le premier chalutier français hybride. Amarré depuis début septembre au port du Guilvinec, il reçoit une motorisation diesel électrique.
A l’origine de ce projet unique en France, Jean-Baptiste Goulard, patron pêcheur du Finistère.

« Pour notre quatrième bateau, on voulait innover dans la meilleure direction possible. On a donc tous mis notre nez dans le projet, et on s’est débrouillé comme on a pu, grâce à différents partenaires et au feu vert des banques » explique l’entrepreneur au Parisien. « Nous avons conçu le chalutier avec mon équipage et l’architecte naval Marcel Stagnol, poursuit-il. On a fait appel à des équipementiers français comme Bopp (hydraulique), Barillec (l’électricité) et Thomas Froid (réfrigération), mais la construction s’est faite au Maroc, à Agadir » précise-t-il.

De 20 à 30 % d’économies

« On estime les économies à 20 ou 30 %. On utilise l'une ou l'autre des deux sources d'énergie en fonction du besoin » chiffre le pêcheur qui met également en avant le confort de son nouveau bateau de travail. « Les bruits et vibrations sont réduits grâce à la propulsion électrique, à l'isolation des locaux machine. Il y a aussi des cabines individuelles qui préservent l'intimité de chacun et favorisent la mixité et l'emploi de femmes marins » précise-t-il à France 3 Bretagne.

Au total, 2,7 millions d’euros ont été investis pour la construction du « Blue Wave » qui sera expérimenté pendant un an. Rendez-vous à la rentrée 2022 pour un premier bilan !


Bretagne, France,

Partager cette actualité