Pogo Structures lance un voilier électrique

Spécialisé dans les voiliers rapides, le chantier naval Pogo Structures lance une déclinaison électrique du Pogo 30.

Commercialisé depuis 2013 et écoulé à quelque 120 unités, le Pogo 30 a désormais droit à sa déclinaison 100 % électrique. En lieu et place de la classique motorisation diesel, on retrouve un Pod électrique de 4 kW alimenté par deux batteries lithium-ion de 48 volts. L’intégralité du système est fourni par l’équipementier allemand Torqeedo.

Pour la recharge deux choix possibles : soit à quai via une prise de courant soit directement en mer grâce aux panneaux photovoltaïques qui permettent de récupérer une partie de l’énergie.

Espace optimisé

Au-delà des avantages écologiques, ce passage électrique permet également au constructeur de gagner en espace. « L’installation en première monte permet d’optimiser au maximum l’espace dédié auparavant au moteur et à son réservoir » explique Sylvain Lucas en charge du projet chez Pogo. En termes de poids, le gain annoncé est d’environ 200 kilos par rapport à une version diesel 20 chevaux.

Destinées aux phases de manœuvres et d’entrée au port, cette motorisation d’appoint offre une autonomie de l’ordre de 60 mètres. Une option que le chantier facture 14.000 € TTC, soit environ 10 % du prix du navire. Un surcoût que le client saura facilement récupérer grâce aux économies réalisées à l’usage. Sans compter le confort supplémentaire apporté par cette motorisation propre et silencieuse…

Source : www.bateaux.com


Pogo Structures,

Partager cette actualité