Hydrofoil électrique : Navier boucle une nouvelle levée de fonds

Spécialiste des hydrofoils électriques, la startup californienne Navier vient de boucler une levée de fonds de 7,2 millions de dollars.

Au même titre que dans le domaine automobile, les startups spécialistes de l’électrique dans le domaine maritime intéresse également les investisseurs. Basée en Californie et fondée par deux diplômés du MIT, Navier vient de boucler une nouvelle levée de fonds de 7,2 millions de dollars afin de lancer la construction du N27, son tout premier modèle.

Révélé l’an dernier, ce bateau hydrofoil a écoulé en seulement quelques semaines sa première année de production, soit 15 exemplaires. Vendu au prix unitaire de 300 000 dollars, le N27 peut parcourir jusqu’à 75 milles nautiques à une vitesse de 20 nœuds.

« Les hydroptères permettent non seulement aux bateaux électriques d'atteindre une autonomie pratique à grande vitesse, mais ils réduisent considérablement le coût d'exploitation d'un navire d'un facteur 10 par rapport aux bateaux traditionnels équipés de moteurs à combustion » a souligné Sampriti Bhattacharyya, co-fondateur et PDG de l’entreprise.

Navier n’est pas le seul constructeur à travailler sur un hydroptère électrique. D’origine suédoise, Candela propose également ses propres modèles depuis plusieurs années.


Navier, Californie,

Partager cette actualité