​GCK va électrifier la flotte de la Compagnie de Navigation du lac d'Annecy

En Haute-Savoie, la Compagnie de Navigation du lac d’Annecy a choisi le groupe Green Corp Konnection (GCK) pour le rétrofit électrique de 5 bateaux de croisière à moteur thermique.

Basé en Savoie, GCK enchaine les succès. Après avoir contractualisé plusieurs commandes dans le domaine de l’hydrogène pour la mobilité terrestre, le groupe vient d’annoncer un premier contrat avec la Compagnie de Navigation du lac d’Annecy pour assurer la remotorisation de 5 bateaux, deux catamarans et trois monocoques construits dans les années 1960.

En pratique, le travail de rétrofit sera réalisé en deux étapes. Alors que la première visera à restructurer les cales de chaque bateau pour répondre aux dernières réglementations, la seconde consistera à intégrer les nouveaux groupes motopropulseurs. Chaque navire ayant ses spécificités, les configurations pourront varier. Issus de la gamme développée par GCK Industry, les moteurs offriront 100 à 350 kW de puissance. Même chose pour les batteries. Conçus par IBS, une autre société de GCK, les packs offriront 200 à 500 kWh de capacité. Ils permettront de tenir une journée sans recharge intermédiaire, soit 10 heures au total.  

En matière de performances, chaque bateau conservera sa vitesse de pointe actuelle (25 km/h) et offrira une vitesse de croisière de 20 km/h.

Début des travaux en septembre

Les opérations de conversion seront directement réalisées dans les ateliers de la Compagnie de Navigation du lac d’Annecy, installés sur les bords du lac. Les premiers bateaux convertis, le Savoie et le Belle Etoile, entameront leur transformation en septembre 2022, une fois la saison estivale terminée. Leur homologation est prévue entre novembre 2022 et début 2023.

Les trois autres bateaux seront convertis plus tard : Le Libellule sera prêt pour le printemps 2023 tandis que le Sygne et l’Allobroge seront opérationnels pour le printemps 2024. 

« Notre choix de cette migration vers une propulsion électrique est de participer à la décarbonation voulue par les pouvoirs publics pour 2050. Celle-ci préservera le cadre exceptionnel du lac d’Annecy, ainsi que la qualité de l’air et de l’eau du lac. Cette démarche n’est pas militante, mais de notre responsabilité vis-à-vis des générations futures. Guidés par le souci de promouvoir l’économie régionale, nous nous sommes attachés à confier cette mutation à une entreprise régionale puisque les sociétés GCK Industry et IBS sont respectivement implantées en Savoie et en Auvergne » a déclaré Philippe Gausset, Président de la Compagnie de Navigation du lac d’Annecy.


GCK, Annecy, France,

Pour plus d'information


Partager cette actualité