Le CORIMER lance son 2ème appel à manifestation d'intérêt

Avec pour ambition de financer de nouveaux grands projets dans l'industrie du nautisme, le comité Stratégique de Filière (CSF) des Industriels de la Mer a lancé début octobre son deuxième appel à manifestation d’intérêt
.

Dans le contexte du plan de relance de la filière du nautisme, ce nouvel appel à manifestation d’intérêt vise à faire émerger de grands projets structurants pour la Filière des Industriels de la Mer. Centré sur la R&D, cet AMI a retenu les quatre axes suivants :

  • Bateaux intelligents et systèmes autonomes (Smart Ship)
  • Energies et propulsion (Green Ship)
  • Nouveaux matériaux et chantier intelligent (Smart Yard)
  • Ressources marines (Smart offshore industries)
« Le lancement de ce deuxième appel à manifestation d’intérêt marque bien toute l’ambition des Industriels de la Mer à participer pleinement à la relance de l’économie française. Cet AMI doit permettre de faire émerger dès aujourd’hui les projets qui feront l’industrie maritime de demain, grâce à un navire plus intelligent, plus vert, et une meilleure exploitation de nos ressources maritimes » résume Jean-Georges MALCOR, Président du CORIMER.

Des montants minimaux à engager

Les entités souhaitant présenter au CORIMER un projet devront s’engager sur des seuils minimaux. Trois catégories sont distinguées :
  • Collège Grandes entreprises : le montant total (HT) minimal des projets portés par les grandes entreprises est fixé à 1 million d'euros
  • Collège ETI : le montant total (HT) minimal des projets portés par les ETIs est fixé à 1 million d'euros
  • Collège PME / TPE : le montant total (HT) minimal des projets portés par les PMEs/TPEs est fixé à 500.000 euros


CORIMER,

Partager cette actualité