Un catamaran électro-solaire pour la Martinique

Mis au point par un chef d’entreprise martiniquais et conçu pour les excursions touristiques, ce catamaran électrique devrait entamer ses activités dès le mois de mars.
 
Malgré une saison difficile marquée par la crise sanitaire, les entrepreneurs martiniquais continuent d’innover. C’est le cas de René Pain qui s’apprête à mettre en service un premier catamaran électro-solaire.
 
Initiée en janvier 2020, la construction de ce catamaran écologique aura duré douze mois. Long de 13 mètres, il peut accueillir jusqu’à 26 passagers pour des excursions à la journée organisée au nord de l’île.

5 heures d'autonomie

Sur la partie électrique, le bateau reçoit des équipements Torqeedo. En matière de performances, il promet 5 heures d’autonomie et une vitesse de 9 nœuds. « Il y a une grosse partie solaire qui pourra être amenée à être complétée » explique Manu Velasquez, responsable de la construction.
 
Au total, le projet a coûté 470 000 euros. « Ca a été difficile parce qu'au départ j'ai sollicité une aide financière de la Collectivité Territoriale de Martinique (CTM), j'ai même écrit à Bruno Lemaire, ministre de l'Économie qui m'a renvoyé vers la CTM. Voyant que ça ne marchait pas, j'ai monté un simple projet de défiscalisation » explique René Pain à France TV Martinique.
 
Le catamaran a d’ores et déjà entamé ses premiers essais en mer. Il devrait entamer son exploitation à partir du mois de mars. Sous réserve que la situation sanitaire s’améliore...


Martinique, France,

Partager cette actualité