Black Swan : un bateau électrique alimenté par des batteries de seconde vie

Bateau électrique dédié aux croisières privées ou professionnelles sur la Seine, le Black Swan est animé par des batteries de seconde vie fournies par Renault.

Initiative lancée par Seine Alliance, le Black Swan est officiellement opérationnel sur la Seine depuis ce lundi 4 novembre. Conçu pour assurer des croisières d’environ 2 heures, le navire dispose d’une capacité d’accueil de 2 à 8 personnes.

Conçu sur la base d’une coque recyclée dessinée par le constructeur italien Tullio Abbate, le navire reçoit deux « pods » développant une puissance nominale de 10 kW (20 kW max). Fournies par Renault, les batteries qui animent le bateau sont des batteries dites de « seconde vie ». Elles pèsent au total 278 kilos, soit moins que le poids du réservoir d'essence qui équipait le bateau dans sa version thermique. Issues des véhicules électriques Renault, ces batteries arrivées au terme de leur "première vie automobile", ont été déposées et reconditionnées pour leur nouvel usage. Elles sont logées sous les banquettes latérales du bateau et réparties dans quatre packs étanches.


 

Un démonstrateur pour inspirer la profession

Pour Seine Alliance et ses partenaires, le Black Swan se positionne avant tout comme un démonstrateur. L’objectif : promouvoir la mobilité électrique dans le secteur fluvial et inciter les opérateurs de la capitale à s’équiper.

La mise en exploitation du Black Swan aura lieu dans le courant du premier trimestre 2020. C’est aussi à cette période que Seine Alliance lancera la conversion à l’électrique d’un autre bateau analogue. D’ici aux JO 2024, l'opérateur souhaite passer à l’électrique l’intégralité de sa flotte.
 
« Paris, organisatrice de la COP 21 en 2015 et des JO en 2024, doit apporter des solutions innovantes pour l’environnement. La Seine s’illustre déjà de manière exemplaire en termes de performances énergétiques dans le secteur des transports. Notre compagnie concrétise une nouvelle fois un projet de bateau électrique avec pour objectif de sensibiliser l’ensemble des usagers du fleuve" indique Didier SPADE, Président-Directeur Général de Seine Alliance.


Black Swan, Seine Alliance, Paris, Renault, France,

Partager cette actualité