Des bateaux électriques sans permis pour Strasbourg

Exploitée par la société Marin d’eau douce, la flotte entrera en service à compter du mois de juillet et sera composée d’une quinzaine de bateaux 100 % électriques.
 
Ce nouveau service fait suite à la publication d’un appel d’offres et à la conclusion d’une convention pluriannuelle entre la Ville de Strasbourg, Voies Navigables de France (VNF) et la société Marin d’eau Douce qui, déjà présente à Paris et à Meaux, assurera l’exploitation de la flotte.
 
« C’est la première fois que nous nous installons en dehors de la région parisienne. Nous avons tout de suite eu le coup de foudre. Le but est d’avoir une ville avec un fort pouvoir d’attractivité, pour les touristes et pour les entreprises » explique Nicolas Couderc, cofondateur de Marin d’eau douce, au quotidien Les Dernières Nouvelles d’Alsace.
 
Fabriqués à partir du même modèles que ceux déjà exploités à Paris et à Meaux, ces bateaux électriques sans permis seront installés sur un ponton situé quai du Woerthel, au cœur de la Petite France.
 
Fournis par Ruban Bleu, les bateaux électriques seront disponibles en trois tailles – 5, 7 ou 11 places – et seront proposés à partir de 40 €/heure pour le modèle 5 places, 50 €/heure pour le modèle 7 places et 80 €/heure pour le grand modèle. A la journée, comptez 200 euros pour une location de 6 heures du modèle 7 places.
 
L’activité doit démarrer à partir du début du mois de juillet et devrait se prolonger jusqu’en novembre voir en décembre pour faire jonction avec le célèbre marché de Noël de Strasbourg.
 

Partager cette actualité