Artemis Technologies lancera son ferry électrique à foils en 2024

Entreprise basée à Belfast, en Irlande du Nord, Artemis Technologies vient de lever le voile sur un ferry 100 % à foils dédié au transport de passagers. 
 
La technologie à foils se démocratise progressivement sur tous les segments du milieu nautique. En Irlande du Nord, Artemis Technologies vient d’officialiser un projet avec l’opérateur Condor Ferries visant à construire et opérer un hydroptère dédié au transport de passagers.  Attendu en 2024, celui-ci opérera dans le cadre d’une ligne pilote reliant Belfast et Bangor.  
 
Baptisé EF-24, le navire mesure 24 mètres de long et peut accueillir jusqu’à 150 passagers. Si aucune information technique n’a été communiquée à ce stade, l’objectif est de parvenir à une vitesse de croisière de 25 nœuds (environ 46 km/h) et à une autonomie de l’ordre de 115 milles nautiques, soit 210 km environ. En pointe, le navire pourra atteindre 38 nœuds, soit 70 km/h. Le système de propulsion électrique sera associée à une solution brevetée appelée Artemis eFoiler. 

Des ambitions mondiales

Loin de se limiter au seul marché irlandais, Artemis Technologies compte commercialiser son ferry à grande vitesse à l’échelle mondiale. Le ferry sera construit au centre de fabrication d'Artemis Technologies à Belfast. Parallèlement, l'entreprise travaille déjà au développement d'autres navires zéro émission. 
 
Spin-off de l’équipe de voile Artemis Racing, Artemis Technologies bénéficie du soutien du Belfast Maritime Consortium. À préciser que l’EF-24 n’est pas le premier navire du constructeur. Début 2022, Artemis Technologies a déjà lancé le « Pioneer of Belfast », qui, selon la société, est le « plus grand navire à foils 100% électrique au monde ». La société irlandaise a également dévoilé plusieurs bateaux de travail électriques, dont un modèle polyvalent de 12 mètres et un navire de transfert d'équipage tout aussi long. 


Artemis Technologies, Irlande,

Partager cette actualité