​La Marine Nationale teste un semi-rigide électrique avec eHP2

Développé par eHP2, le projet eProp repose sur la création d’un semi-rigide 100 % électrique. Il est actuellement testé par la Marine Nationale en vue d'un déploiement de plus grande envergure.

Présenté comme le « premier semi-rigide à propulsion électrique basse tension », eProp a été développé par la société eHP2. L’entreprise a été identifiée grâce à la veille technologique du centre d’expertise des programmes navals (CEPN) dans le cadre du Cluster GIMNOTE de la Direction Générale de l’Armement (DGA).

"Ce projet s’inscrit pleinement dans la stratégie énergétique de la Défense. Il  répond à un besoin de discrétion acoustique et magnétique des forces avec l’utilisation d’un groupe motopropulseur 100 % électrique dans l’optique de consommer lieux. La propulsion électrique contribuera directement à réduire notre eempreinte carbone tout en étant réactif discret, économe en énergi et respectueux de l’environement" explique un représentant de la Marine Nationale. "A terme, ce type de motorisation pourra être déployé sur des embarcations de fusiliers commandos, de plongeurs démineurs ou pour la servitude portuaire" complète t-il.
 


Marine Nationae,

Pour plus d'information

Partager cette actualité