La Finlande inaugure son premier ferry électrique

Assurant la liaison entre Parga et Nagu, dans l’archipel de Turku, l’Elektra est le premier ferry électrique de Finlande.
 
Capable de transporter jusqu’à 90 voitures, l’Elektra effectue une rotation tous les quarts d’heure sur un trajet de 1.6 kilomètres. D’une capacité d’un mégawattheure, les batteries sont rechargées à chaque arrêt, le temps du débarquement des voitures tandis que des panneaux solaires permettent d’assurer en partie le fonctionnement des équipements en cabine. « Chargées au maximum, les 1MWh permettraient de parcourir environ 9 km », précise Mats Rosin, directeur général de FinFerries.
 
Fonctionnant 365 jours par an, l’Elektra peut opérer à des températures allant jusqu’à -30 degrés. Construit dans les chantiers navals Crist, en Pologne, il est animé par technologie hybride développée par l’industriel allemand Siemens. Si les 2 x 900 kW des moteurs sont majoritairement alimentés par les batteries, des moteurs diesel sont également présents en cas d’urgence ou lorsqu’un complément de puissance est nécessaire, notamment pour briser la glace lorsque l’eau est gelée.
 
Financé par l’Etat finlandais, l’Elektra a nécessité 20 millions d’euros d’investissement. Son exploitation est assurée FinFerries, une entreprise publique qui gère l’ensemble des routes maritimes finlandaises. Pour l’opérateur, ce premier ferry électrique fait office de test. Si les résultats sont concluants, d’autres lignes pourraient être équipées.

 

Partager cette actualité