Norvège : les navires zéro émission obligatoires dans les fjords à compter de 2026

Le Parlement norvégien a récemment adopté une nouvelle législation imposant à tout navire pénétrant dans les fjords de disposer d’une motorisation zéro émission. Une décision politique unique au monde dont l’entrée en vigueur est fixée pour 2026.
 
Alors que les projets de ferries électriques ne cessent de se multiplier en Norvège, le parlement vient d’adopter une nouvelle loi destinée à accélérer la transition énergétique du secteur maritime. Objectif : protéger les quelque 1610 Fjords du pays en rendant obligatoire l’utilisation de navires zéro émission à compter de 2026. Une décision qui fait suite à une première loi, adoptée en 2015, exigeant que l’ensemble des nouveaux ferries soient équipés de technologies à zéro ou à faible taux d'émissions.
 
« Pour la première fois dans le monde il y a une nécessité de naviguer sans émission dans les fjords et leurs alentours. La Norvège est, depuis longtemps, un leader mondial dans les ferries propres au regard des décisions politiques en la matière. Aujourd’hui, le pays franchit un pas supplémentaire vers un déplacement maritime vert, et il y aura des répercussions globales. Au niveau national, cela implique une évolution bienvenue concernant les technologies sans émission des bateaux touristiques, une réduction significative des émissions de gaz à effet de serre et un stop à la pollution locale de l’air », se félicite Marius Holm, responsable de la fondation environnementale ZERO.
 
« Les touristes viennent voir la nature, pas des fjords pleins de gaz d'échappement » renchérit Katrin Blomvik, directrice de la Fondation du fjord de Geiranger. « La Norvège a également une responsabilité internationale pour la préservation de son patrimoine. Nous sommes depuis longtemps à la recherche d'actions concrètes et nous sommes donc très satisfaits de cette décision ».
 
A la vitesse à laquelle la Norvège est en train de passer aux technologies vertes, les experts estiment que le passage à ces technologies zéro émission pourrait intervenir bien plus tôt qu’en 2026. Affaire à suivre…

Partager cette actualité