En Norvège, le ferry électrique entame sa révolution

Selon les autorités norvégiennes, 50 ferries électriques seront en activité dans les Fjords d’ici à 2020.

Non content d’être déjà leader européen de la voiture électrique, la Norvège est également en passe d’entamer une véritable révolution dans le domaine du bateau. Recensant les différents contrats en cours, les autorités estiment qu’une cinquantaine de ferries électriques seront opérationnels dans les Fjords norvégiennes d’ici à 2020.

Le premier d’entre eux a été mis en service en février 2015 dans le Comté de Sogn og Fjordane, à une centaine de kilomètres au nord de Bergen. « Ce fut un succès qui a ouvert la voie à ce qui est en train de se passer maintenant » souligne un représentant de Nordled, l’opérateur du navire.

Acquisition de nouveaux ferries électriques ou transformation de navires existants fonctionnant au diesel, les projets ne cessent de se multiplier en Norvège, portés par une demande locale de plus en plus forte. Hordaland, Sogn og Fjordane, Møre og Romsdal, Sør-Trøndelag, Nordland etc… les représentants politiques des différents comtés sont de plus en plus nombreux à inciter ou imposer aux opérateurs le passage au bateau électrique.

A cela s’ajoutent les décisions gouvernementales. Dès 2014, le Parlement a demandé à ce que l’attribution de nouveaux contrats pour les ferries incluent les technologies à faibles émissions. A suivi un budget de 65 millions de couronnes norvégiennes, soit environ 7 millions d’euros, pour aider à financer ces nouveaux navires. « L’argent peut aller à l'évolution de l'industrie maritime, mais aussi aux comtés et aux communautés locales », a précisé le ministre de l'Environnement, Vidar Helgesen.

Considéré comme l’un des principaux opérateurs norvégiens, Fjord1 n’échappe pas à cette transition. « A ce jour nous avons 63 ferries. Entre 2018 et 2020, nous mettrons en service 19 nouveaux ferries électriques. En outre, nous allons convertir quatre de nos traversiers existants en fonctionnement à batteries » a précisé André Høyset, Directeur des opérations de Fjord1.
 

Partager cette actualité