Des navires d’exploration hybrides pour Hurtigruten

La compagnie norvégienne de croisières d'exploration Hurtigruten vient de lancer la construction de deux navires d’exploration hybrides. Construits par le chantier naval Kleven Yards, leur livraison devrait intervenir en 2018 et 2019.

Le croisiériste Hurtigruten met le cap sur l’écologie et vient d’initier la construction de deux navires équipés d’une technologie hybride.
 
Baptisés « Roald Amundsen » et « Fridtjof Nansen », en hommage aux deux plus célèbres pionniers norvégiens des régions polaires, ces deux navires seront équipés de moteurs conçus par Rolls-Royce et leur technologie hybride permettra une navigation 100 % électrique durant 15 à 30 minutes. En termes d’émissions, Hurtigruten annonce une réduction de l’ordre de 20 % par rapport à un navire conventionnel, soit  6 400 tonnes évitées chaque année. À titre de comparaison, ce volume équivaut aux émissions annuelles générées par 5.540 véhicules neufs.
 
« Pouvoir naviguer à l'aide de la seule propulsion électrique est un réel bénéfice pour l'environnement et pour nos passagers, qui peuvent ainsi mieux profiter de leur expérience en pleine nature. Imaginez-vous naviguant dans les glaces de l'Arctique ou de l'Antarctique, ou le long des rives de l'Amazone, dans un silence absolu. Il s'agit là d'une expérience véritablement unique et exceptionnelle, » souligne Daniel Skjeldam, Directeur Général de Hurtigruten.

Construits par le chantier naval Kleven Yards, la livraison doit intervenir entre 2018 et 2019. En tous points identiques, ces deux navires de 140 mètres de long disposeront de 265 cabines et pourront accueillir jusqu’à 530 passagers. Dans son communiqué, Hurtigruten précise que deux navires d'exploration supplémentaires pourraient être également commandés.

Partager cette actualité