​Nantes lance son premier bateau à hydrogène

Fonctionnant à l’hydrogène, le « Jules Vernes 2 » assure la navette sur l’Erdre à Nantes depuis fin avril. Une première en France !

Toujours en phase expérimental, il n’est pour l’heure accessible aux passagers que l’après-midi. Il faudra attendre l’automne pour le voir définitivement remplacer la Mouette, un bateau vieillissant qui assure depuis plus de 20 ans la liaison entre Port-Boyer et les facs avec quelque 95 liaisons quotidiennes, 7 jours sur 7.

Construit à Bouin en Vendée par le chantier Navalu, le « Jules Verne 2 » fonctionne grâce à deux piles à combustible. D'une puissance de 5 kW chacune, celles-ci sont alimentées par un réservoir à hydrogène fonctionnant sous 350 bars de pression. Long de 10,40 m et large de 3,80 m, le « Jules Verne 2 » devrait consommer en moyenne 1.3 kg d’hydrogène par jour. Un chiffre que les premiers essais techniques devraient confirmer.

Pour l’heure, le ravitaillement de la navette est effectué grâce à un camion, le temps que l’installation de la station définitive, prévue Port-Boyer, soit terminée.
 

Partager cette actualité