Alternatives Energies équipe les chalands hybrides de la Marine Nationale

Après le test concluant d’un premier navire en début d’année, la Marine Nationale vient de confirmer la commande de cinq nouveaux bateaux hybrides dont le système de propulsion a été conçu par Alternatives Energies (AltEn).

D’une longueur de 24 mètres et d’une largeur de 8 mètres pour 53 tonnes de déplacements, ces chalands multi-missions (CMM) sont destinés à opérer dans les rades militaires ou à proximité des côtes des bases navales. Capables d’atteindre la vitesse de 10 nœuds, ils peuvent embarquer jusqu’à 36 marins ou plongeurs. « Leur propulsion hybride est particulièrement adaptée aux missions variées qu’ils réaliseront, tels que les travaux sous-marins, le transport de matériel ou encore la lutte antipollution » note le communiqué de la Direction Générale des Armées.

Deux modes d’utilisation

En pratique, ces chalandes hybrides proposent deux modes de fonctionnement. En phase de transit, à vitesse maximale, ils fonctionnent en mode « classique » avec des groupes électrogènes alimentés au gasoil. En phase d’exploitation, ils peuvent être utilisés en mode « zéro émission » grâce à des batteries pouvant être rechargées à quai ou en mer. Un mode de fonctionnement qui, au-delà de ses atouts environnementaux, permet également d’accroître le confort des marins en réduisant les nuisances sonores lors des longues périodes de travail et en supprimant les gaz d’échappement.

Conçus par le bureau d’étude MAURIC en partenariat avec iXblue H2X et la société Alternatives Energies (AltEn) pour le système énergie-propulsion, les chalands hybrides seront construits par le chantier naval iXblue H2X à La Ciotat.

Les livraisons s’étaleront de mi-2019 à mi-2020. Dans son communiqué, la DGA précise que deux chalands supplémentaires pourront être commandés ultérieurement.

Pour plus d'information

Partager cette actualité